top of page

Prévenir le diabète : et si la solution était dans l’assiette... et la naturopathie ?

Le diabète, notamment de type 2, est une maladie chronique en constante augmentation à travers le monde. Face à ce fléau, la prévention joue un rôle crucial. Et si la solution résidait, en partie, dans notre assiette, mais aussi dans l’approche holistique de la naturopathie ?

diabète et naturopathie

Avoir une alimentation saine et équilibrée est l’argument cité parmi les mesures les plus efficaces pour prévenir cette affection. L’approche naturopathique, en mettant l’accent sur un mode de vie naturel et la prévention, peut également offrir des perspectives complémentaires intéressantes. Voici comment.


Les bases d’une alimentation préventive


Réduire les sucres simples : les aliments riches en sucres simples, comme les boissons sucrées, les friandises ou même certains produits transformés, peuvent augmenter le risque d’apparition de diabète de type 2. Il faut donc privilégier des aliments à faible indice glycémique pour maintenir une glycémie stable.


Augmenter la consommation de fibres : les fibres, présentes dans les fruits, les légumes, les légumineuses et les grains entiers, ralentissent l’absorption du glucose dans le sang. Une alimentation riche en fibres peut aider à prévenir les pics de glycémie, facteur de risque important pour le diabète.


Opter pour les bons gras : les acides gras insaturés, que l’on trouve dans les huiles végétales, les noix et les poissons gras peuvent améliorer la sensibilité à l’insuline. À l’inverse, les graisses saturées et trans devraient être limitées.


Surveiller les portions : une alimentation équilibrée passe aussi par le contrôle des portions. Manger modérément aide à maintenir un poids de forme, facteur clé dans la prévention du diabète.


Aliments à privilégier

  • Légumineuses, comme les lentilles, les pois chiches et les haricots noirs, riches en fibres et en protéines, aident à réguler la glycémie.

  • Grains entiers comme le quinoa, l’avoine et le riz brun, qui ont un faible indice glycémique et qui fournissent des nutriments essentiels.

  • Légumes verts feuillus, comme les épinards, le chou kalé et la laitue romaine, qui sont chargés de vitamines, minéraux et fibres.

  • Fruits à faible indice glycémique, comme les baies, les pommes et les poires, qui apportent des fibres et des antioxydants tout en ayant un impact modéré sur la glycémie.

  • Noix et graines, comme les amandes, les noix, et les graines de chia, sources de bonnes graisses, de protéines et de fibres.

  • Poissons gras comme le saumon, le maquereau, et les sardines, riches en oméga-3, bénéfiques pour la santé cardiaque et la sensibilité à l’insuline.



diabète et naturopathie

L’approche de la naturopathie


La naturopathie, qui promeut une approche globale et naturelle de la santé, peut jouer un rôle significatif dans la prévention du diabète. Elle met l’accent sur l’alimentation comme étant un pilier de la santé, mais elle suggère également l’utilisation de plantes médicinales, des méthodes de gestion du stress et l’importance de savoir maintenir un bon équilibre émotionnel.


Plantes médicinales : certaines plantes sont réputées pour leur capacité à réguler le taux de sucre dans le sang. La naturopathie peut recommander des herbes spécifiques en complément d’une alimentation équilibrée.

  • Bardane : connue pour ses propriétés dépuratives, elle peut aider à réguler les niveaux de sucre dans le sang.

  • Fenugrec : les graines de fenugrec peuvent améliorer le contrôle glycémique et réduire l’absorption des sucres dans l’intestin.

  • Gymnema sylvestre : cette plante peut aider à diminuer la sensation de sucré et est utilisée pour réguler le taux de sucre dans le sang.

  • Cannelle : au-delà de son utilisation culinaire, la cannelle peut améliorer la sensibilité à l’insuline et réduire les niveaux de glucose dans le sang.

  • Aloe vera : le jus d’Aloe vera peut contribuer à réduire les niveaux de sucre dans le sang chez les personnes prédiabétiques ou diabétiques de type 2.


Attention, les plantes contiennent des principes actifs puissants, il est préférable de prendre conseils auprès d'un professionnel qualifié, avant de les utiliser.


Gestion du stress : le stress chronique peut affecter les niveaux de glucose dans le sang. Des techniques de relaxation et de gestion du stress, comme la méditation, la cohérence cardiaque ou le yoga, sont souvent recommandées.


Équilibre émotionnel : la naturopathie reconnaît l’impact des émotions sur la santé physique. Trouver des moyens sains de gérer les émotions peut contribuer à la prévention du diabète.


diabète et naturopathie

Quand naturopathie et nutrition s’unissent contre le diabète

La prévention du diabète ne se résume pas à une unique solution, mais l’alimentation joue un rôle indéniable. Adopter une alimentation équilibrée, riche en nutriments bénéfiques et pauvre en aliments transformés et en sucres simples, est une stratégie efficace. Combinée à une activité physique régulière et à un suivi médical approprié, elle peut contribuer significativement à réduire le risque de diabète de type 2. 

"La clé réside dans les choix que nous faisons chaque jour, dans notre assiette." Nelly Giacomino

En aucun cas les informations et les conseils proposés ici ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer correctement votre état de santé.

Comments


bottom of page